Accueil Présentation Collections 900 photos Photos hebdo Lieux Personnages

 

Photographie de la première semaine de février 2013

Chats et pigeons affamés sous la neige

 


Dame à cabas accueillie par un chat  - © Norbert Pousseur

... elle arrive et le chat l'accueille ...       Photographie Norbert Pousseur


Série précédente
Soleil comme un i sur un pont
Autres photos ci-dessous
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Autres photos en bas Série suivante
Ouvriers sous le froid et la neige

Riga - Lettonie - 2010 - Num 21 Mpx - 5d2b_3936


 

Petite scène de rue en fin de journée, à la nuit presque tombante, sous une neige drue, un hiver à Riga.

Cette dame à cabas entrait dans cette ruelle sur laquelle donnait l'arrière d'un restaurant et ses poubelles.
Aussitôt un chat parut, puis deux, puis trois, à attendre une pitance trouvée dans les restes jetés dans les poubelles.

... et une fois les chats satisfaits, les pigeons attendent leur tour.

 

Ce qu'on en disait en 1690 dans le dictionnaire de Furetière :

CHAT, Chatte. s.m. & f. Petit anima! domestique qui miaule, & qui est ennemi des souris, des rats. des chiens, des aigles, des serpents, & de l'herbe qu'on appelle la rue. Le chat a les pattes, les dents, les yeux & la langue semblables au lion. Ces animaux ont tant de conformité ensemble, que les Turcs sont persuadés qu’il y a quelque fondement à ce que dit l'Alcoran, que le chat naquit dans l’Arche de l’éternuement du lion. Par les lois d’Arragon on punissait les larrons, en les fouettant avec un chat attaché au cou. Ambroise Paré soutient que le chat est un animal venimeux qui infecte par son poil, par son haleine, & par sa cervelle. Son poil est dangereux à avaler par dessus tous les autres, comme on voit en l'exemple de ce Romain, qui mourut pour en avoir avalé un dans du lait. Son haleine infecte d’un poison rabique qui donne la phtisie, dont Matthiole rapporte plusieurs exemples; & si on mange de la cervelle de chat, elle cause une grande douleur de tête, & rend quelquefois insensé, ou cause de continuels vertiges. Il ajoute que leur souffle & leur regard est notoirement contagieux ; & il dit avoir vu des gens qui pour avoir toujours couché avec un chat, sont devenus phtisiques & élancés, & enfin en sont morts. On estime fort en France les chats d'Espagne. Henri III. Roi de France avait tant d'aversion pour les chats, qu'il changeait de couleur & tombait en syncope, lorsqu'il en voyait. Prade. Hist. de Fr.
Ce mot vient de catus ou cattus, comme celui de chatte de catta, qui se trouvent dans les anciennes Gloses. Il est dérivé du Grec cattis, signifiant la même chose. Men. Les Italiens disent gatto, Isidore veut qu'il vienne ex co quod cattet, id est, videat, D’autres l'appellent cattus a captura. Ugutio croit qu'on a dit catus. On a appelé aussi le chat, murilegus, felis, musio, musicula, parce qu’il prend des souris. Du Cange.

En termes de Chasse, on appelle chats barots, les chats sauvages qui sont retirés dans les bois & garennes, & font un grand dégât de lapins.
Il y a une espèce de chat dans les Indes Occidentales, qui ont une poche à leur côté où ils mettent leurs petits, qu'ils portent toujours avec eux, sans que cela les empêche de courir & de sauter, & sans qu’on s’aperçoive qu'ils aient autre chose que leur corps. Il y a des chats sauvages dans les Indes qui volent par le moyen d'une membrane fort large, laquelle s'étend le long des cotés du pied de derrière au pied de devant. Elle est plissée & retroussée quand ils marchent, & se déplie quand ils volent. On en a apporté des peaux en Europe qui en sont une bonne preuve. Mr. Boile a écrit qu'en l'année 1684, à Londres un gros rat c'était accouplé avec une chatte qui a fait des petits qui tiennent du chat & du rat, & qu'on en a mis un au parc des animaux que le Roi d'Angleterre fait nourrir.

Le chat, en termes de Blason, se dit effarouché lorsqu’il est rampant : mais lorsqu'il lève le train de derrière plus haut que la tête, on l'appelle hérissonné.
On dit en termes de Jardinage, Couper les branches d'un arbre en dos de chat ; pour dire, leur faire faire un coude, comme on fait aux espaliers.
On appelle figurément une personne friande, chat, ou chatte.
Ou appelle du sirop de pied de chat, celui qui est fait avec les feuilles & les fleurs d’une petite plante qui est nommée pied de chat, En Latin, gnaphalium montanum folio rotundiore, ou bispidula.

Chat, en termes d'Artillerie. Morceau de fer portant une, deux, ou trois griffes fort aiguës, disposées en triangle, monté sur une hampe de bois, Ce chat sert à gratter & visiter le dedans des pièces de canon, pour voir s'il ne s'y trouve point de chambre, c’est pourquoi les Fondeurs l'appellent aussi Diable.

Chat, est un gros vaisseau du Nord, à col rond, qui n'a pour l'ordinaire qu'un pont, qui porte des mats de hune, sans avoir de hune, ni de barres de hune.

Chat. On se sert aussi de ce mot au pluriel pour signifier certaines fleurs folles qui viennent à de certains arbres, comme aux noyers, aux coudriers, aux saules &c. Ces sortes de fleurs s’appellent des chats. On les appelle aussi des chatons.

Chat, se dit proverbialement en ces phrases.

  • On dit d’un homme qui s'en va d'une maison sans dire adieu, qu'il a emporte le chat.
  • On dit de celui qui prend chat soigneusement aux actions d’un autre, qu'il le guette comme le chat fait la souris.
  • On dit aussi, qu’un chat échaudé craint l'eau froide, pour dire, que celui qui est échappé d'un péril craint tout ce qui est de même nature.
  • On dit aussi de deux personnes ennemies, qu'elles s'aiment comme chiens & chat.
  • On dit aussi, Jeter le chat aux jambes à quelqu'un ; pour dire, le rendre coupable d'une faute qu’un autre a faite.
  • On dit, qu'une fille a laisser aller le chat au fromage; pour dire, qu'elle a succombé à quelque tentation amoureuse.
  • On dit, qu’une personne s'est servie de la patte du chat pour tirer les marrons du feu; pour dire, qu'elle a mis quelqu'un au hasard, pour profiter de sa simplicité, ou de sa témérité.
  • On dit de deux antagonistes qui savent bien attaquer & se défendre, A bon chat bon rat.
  • On dit encore d'un homme habile, & qui entend à demi-mot, qu'il entend bien chat, sans qu'on dise minon.
  • On dit d’un méchant payeur, & qui ne paye pas en argent comptant, qu'il a payé en chats & en rats. Ce proverbe est ancien, & serait ridicule au pied de la lettre à ceux qui n’en sauraient pas l'origine. Je crois qu'il vient du mot de chas qui signifiait autrefois une maison ; & on dit encore en Lyonnais & en Berry. qu'une maison consiste en trois chas ; pour dire, en trois chambres ou es trois étages. Le mot de ras a signifié aussi un champ ou héritage uni où il n'y a point de bâtiment : d'où vient qu'on dit encore rase campagne, rez de chaussée, rez. pieds rez terre. Ainsi on a dit qu'un homme payait en chats & en rats, lors qu'au lieu d'argent comptant qui a un prix certain, il payait ses créancier en héritages bâtis & non bâtis, qu’il obligeait de prendre au prix qu’il voulait.
  • On dit encore, que la nuit tous les chats sont gris ; pour dire, que toutes les femmes ont assez de beauté la nuit.
  • On dit encore, que le mou est pour les chats, parce qu'on les nourrit avec du mou, qui est le poumon de bœuf.
  • On dit encore d'un homme qui a quelques égratignures au visage, qu'il s'est joué avec les chats.
  • Regnier a dit aussi dans ses Satires, Je devins aussi fier qu’un chat amadoué.
  • On dit aussi, Dès que les chats seront chauffés, pour dire, De bon matin.
  • On dit d'un homme mal propre, qu’il est propre comme une écuelle à chat.
  • On dit encore, Il ne faut pas réveiller le chat qui dort, pour dire, qu'il faut laisser en repos ceux qui nous peuvent faire du mal.
  • On dit, Acheter chat en poche, pour dire, Acheter quelque chose sans la voir.
  • On dit encore d'un homme qui parle franchement, & sans rien déguiser, qui nomme les choses par leur nom ; qu'il Appelle un chat, un chat, & Rolet un fripon. Boi.
  • On appelle, selon Nicod, herbe aux chats, ce que les Latins appellent nepeta ou calamimba.

 

De Riga, dans ces mini-séries de photographies de la semaine, voir aussi :

 


 

 

Photo de la semaine 06 de l'année 2013

 
Le même en espagnol :Gatos y palomos matados de hambre bajo la nieve Le même en anglais :
Hungry cats and pigeons under the snow
Parcourir les sujets du trimestre en cours

 

 

 

Cette vue des chats quémendants,
peut être agrandie dans ce cadre jusqu'à 70% de sa taille réelle de prise de vue,
en utilisant la fonction zoom

 

 

 


 

Trois chats attendant sous la neige leur pitance - © Norbert Pousseur

... trois chats et un pigeon sous la neige ...      Photographie Norbert Pousseur
Riga - Lettonie - 2010 - Num 21 Mpx - 5d2b_3940


 

Après les chats, les pigeons - © Norbert Pousseur

... les chats sont satisfaits, les pigeons attendent ...      Photographie Norbert Pousseur
Riga - Lettonie - 2010 - Num 21 Mpx - 5d2b_3941


 

Chat du toit de la maison du chat noir de Riga - © Norbert Pousseur

... et un peu plus loin, le chat de Riga observe depuis son toit ...      Photographie Norbert Pousseur
Riga - Lettonie - 2010 - Num 21 Mpx - 5d2b_4778

Le même en espagnol : Gatos y palomos matados de hambre bajo la nieve Le même en anglais :
Hungry cats and pigeons under the snow

 

 

 

 

 

 

 

 

Série précédente
Soleil comme un i sur un pont
Haut de page
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Haut de page Série suivante
Ouvriers sous le froid et la neige

 

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

 

Plan de site Recherches Qualité Liens e-mail