Accueil Présentation Collections 900 photos Photos hebdo Lieux Personnages

 

Photographie de la première semaine de décembre 2012

Temps d'automne, arbres d'automne

 


Couple en promenade d'automne - © Norbert Pousseur

... promenade d'automne pour couple d'automne ...       Photographie Norbert Pousseur


Série précédente Vie de champignons Autres photos ci-dessous
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Autres photos en bas Série suivante : Lunettes à tous âges

Niederrohrdorf - Suisse - 2004 - Num 6 Mpx - 10db_7043


 

L'automne est là, et pour certains, il a déjà passé la porte de l'hiver.
Saison des balades en forêts, des couleurs rouges sur vert, saison plaisir pour les photographes de nature.

Voici quelques regards d'automne, parmi bien d'autres.

Et pour les accompagner, ce chant que j'ai appris dans les années 1950, en école primaire, vers que l'on nous présentaient comme ceux de Mme de Sévigné, et qui seraient, d'après Wikipedia, de Jacqueline Debatte pour les paroles et son amie Francine Cockenpot pour la mélodie, toutes deux chefs scouts. Elles auraient créé cette ritournelle vers 1942/1943, à destination des jeunes des camps de scoutisme.
C'est le refrain et les deux derniers couplets qui me semblent le mieux répondre à la mélancolie de l'automne.
En effet, les deux premiers dépendent trop du contexte régional (ni les châtaignes ni les colchiques ne poussent partout ).

 

Colchiques dans les prés
Fleurissent fleurissent
Colchiques dans les prés
C’est la fin de l’été

La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant



Châtaignes dans les bois
Se fendent se fendent
Châtaignes dans les bois
Se fendent sous les pas

La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant



Nuages dans le ciel
S’étirent s’étirent
Nuages dans le ciel
S’étirent comme une aile

La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant


Et ce chant dans mon coeur
Murmure murmure
Et ce chant dans mon coeur
Appelle le bonheur 

La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant

 

J'ajouterai ce quatrain de Jacques Faureau de Congnac, cité par Estienne Pasquier, dont la première édition a paru en 1596,
et qui aussi me semble bien traduire la tonalité de l'automne.

La Mer, l'Amour, la Mort , embrasse, enflamme, entame,
La Nef, l'Amant, l'Humain, qui va, qui voit, qui vit
Son flot, son feu, sa faux, rogne, ronge, ravit,
Le cours, le coeur, le corps, à l'âge, à l'homme, à l'âme.

 

Ce qu'on en disait en 1690 dans le dictionnaire de Furetière :

AUTOMNE, susbt. f. Il était autrefois masculin. Troisième saison de l'année où on recueille particulièrement les vins & les fruits d'hiver. Quand l'été est pluvieux on a d'ordinaire une belle automne. En quelques Provinces ont a compté les années par les automnes, & d'autres par les hivers, comme chez les Saxons.

 

Dès 1867, Vorepierre explicite dans son dictionnaire :

L'étude des grands écrivains prouve qu'ils n'emploient pas tout à fait indifféremment le masculin et le féminin. En général, lorsque l'adjectif précède le substantif, ils font automne, masculin. Ils le font féminin au contraire, lorsque l'adjectif suit le nom immédiatement. Cependant cet usage n'est pas suivi d'une manière constante.

Littré tient à peu près les mêmes propos :

Les grammairiens ont essayé d'établir des règles entre l'emploi du masculin et celui du féminin. Ils ont dit qu'automne est masculin quand l'adjectif précède : un bel automne ; féminin, quand l'adjectif suit immédiatement : cette automne délicieuse ; que cependant, s'il se trouve entre automne et l'adjectif soit un adverbe, soit un verbe, alors automne est du masculin : l'automne est beau. Mais ces distinctions sont des subtilités et des complications. D'autres ont voulu fixer définitivement le genre et font automne masculin. Mais il n'y a aucun mal à ce qu'un mot reste des deux genres, puisque, par le fait, il est ainsi ; et il y en aurait à condamner un usage qui se trouve dans nos écrivains du XVIIe siècle, et qui dès lors nous apparaîtrait comme une faute.

 

 

 

 

Photo de la semaine 49 de l'année 2012

 
Parcourir les sujets du trimestre en cours

 

 

 

La vue de reflets d'automne, et celle de la ronde d'automne
peuvent être agrandies dans ce cadre jusqu'à 80% de sa taille réelle de prise de vue,
en utilisant la fonction zoom

Reflets d'automne - © Norbert Pousseur Ronde d'arbres d'automne -  Norbert Pousseur

 

 

 


 

Églantier en automne - © Norbert Pousseur

... verts et jaunes tous en nuances d'automne ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 1998 - Neg 6x6 - n120a98p084v03


 

Épicéas et mélèzes d'automne - © Norbert Pousseur

... et dans les forêts d'épicéas, l'orange des mélèzes d'automne ...    Photographie Norbert Pousseur
Brugg - Suisse - 2009 - Num 21 Mpx - 5d2_3670


 

Buisson d'automne - © Norbert Pousseur

... noirs fourrés qui rayonnent en ses couleurs d'automne ...      Photographie Norbert Pousseur
Niederrohrdorf - Suisse - 2006 - Num 6 Mpx - 10dc_2393


 

Branche d'automne - © Norbert Pousseur

... branche d'automne qui tente de retenir ses dernières feuilles,
avant que ne disparaisse la vie ...      Photographie Norbert Pousseur
Provence - 2012 - Num 21 Mpx - 5d2d2_1929


 

 

 

 

 

 

 

Série précédente
Vie de champignons
Haut de page
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Haut de page Série suivante :
Lunettes à tous âges

 

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

 

Plan de site Recherches Qualité Liens e-mail