Accueil Présentation Collections 900 photos Photos hebdo Lieux Personnages

 

Photographie de la première semaine d'octobre 2012

Gants en détresse

 

 

Guante de trabajo - © Norbert Pousseur

... comme une invite à entrer dans ce lieu de travail ...       Photographie Norbert Pousseur


Série précédente : Verres à boire Autres photos ci-dessous
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Autres photos en bas Série suivante : Kayaks

Sarlat - 2012 - Num 21 Mpx - 5d2c_6804


 

Le temps se rafraîchi, et c'est l'époque ou certains commencent à enfiler des gants, sur leurs mains ou sur celles de leur enfant.

Et quelquefois un gant de la main droite, ou de la gauche, tombe,
et souvent des âmes bien attentionnées, comme vous et moi, le ramassent et le placent en évidence, en espérant que celui qui l'a perdu le retrouve..

On rencontrent ainsi ces gants, au bord des rues, des chemins, bien en vue et bien placés pour les photographier !
En voici quelques uns, vus au cours de mes déplacements.

 

Remarques sur les définitions ou expressions ci-dessous :
Jusque vers 1950 (ou plus tôt selon les régions) les gens dits "de la bonne bourgeoisie" portaient des gants de peau lors toute sortie. C'était un signe de distinction et ces gants évitaient aussi de se salir lors des déplacements dans la rue, en ouvrant les portières de voitures etc. Il ne s'agissait guère d'éviter le froid, comme c'est l'usage, à présent.
La bienséance voulait (encore maintenant il est vrai) que l'on se dégante pour serrer la main de quelqu'un dans la rue, et bien sûr de les enlever en pénétrant dans les maisons. C'était avec le chapeau un attribut indispensable tant pour les homme que pour les femmes. Tous les gens "biens" portaient en ville ce type de gants, été comme hiver.
Si les hommes portaient unanimement des gants de peau, les femmes enfilaient plus facilement des gants en fin tissu (soie, lin, broderie etc. )
Ce faisant la ganterie avec la peausserie était une activité artisanale et industrielle très importante. Les dictionnaires des années 1800-1900 y consacrent de longs articles que je n'ai pas voulu reporter ici dans la mesure ou cette mode a presque disparue.

Extraits du dictionnaire de 1690 de Furetière

GANT. subst. masc. Ce qui sert à couvrir la main pour la tenir chaudement, ou proprement. Gants de Rome, gants d’Espagne. gants parfumés, gants cirés, gants de cerf, de daim, gants fourrés, gant de Fauconnier. Jeter le gant, se disait autrefois de ceux qui appelaient une partie adverse en duel. Il était autrefois défendu aux Juges Royaux de porter des gants dans leur Siège. Ce mot vient de Wonante Flamand, ou ancien Allemand, signifiant la même chose. Quelques-uns l’ont dérivé de vagina ; Du Cange de wantus wanto & gwantum, mot de la basse Latinité.

Dans la plupart des Coutumes il y a un droit Seigneurial qu’on appelle, Ventes, & gants, qu’on doit aux mutations. Ces gants sont estimés deux sous en quelques lieux, & en d’autres quatre deniers. Dans la Coutume de Châteauneuf ils appartiennent au Sergent.

On dit en proverbe, quand un homme apporte une nouvelle qu’on sait déjà, qu’il n’aura pas les gants, pour dire,
la paraguante, le présent qu’on donne aux messagers qui apportent quelque bonne nouvelle.
On dit, Il est souple comme un gant, pour dire, qu’il est doux & humilié, qu’on le manie comme on veut.
On dit aussi en saluant quelqu’un à la hâte & sans se déganter, que l’amitié passe le gant.

GANTELET, f. m. Gros gant pour armer la main d’un Cavalier armé de toutes pièces. Il est de fer, & les doigts sont couverts de lames par écailles. On portait autrefois le casque & les gantelets dans les marches en cérémonie.

On dit proverbialement, Ce que le gantelet gagne, le gorgerin le mange: c’est un mot qui était ordinaire au Chevalier Bayard, pour dire, qu’on ne met guère à profit le gain qui se fait à l’armée.

GANTER, v. act. Voilà des gants qui gantent bien, les Dames se masquent & se gantent pour aller à l'air.

GANTIER, ière. Marchand qui fait ou qui vend des gants.


Photo de la semaine 40 de l'année 2012

Parcourir les sujets du trimestre en cours

 

 

 

Cette présentation de gant de travail perdu,
peut être agrandie dans ce cadre jusqu'à 70% de sa taille réelle de prise de vue,
en utilisant la fonction zoom

 

 

 


 

Petit gant d'enfant - © Norbert Pousseur

... très jeune enfant au gant à doigts de couleur...       Photographie Norbert Pousseur
Lyon - 2007 - Num 10 Mpx - 400da_2678


 

Gant enfilé - © Norbert Pousseur

... gant comme une marionnette sur sa grille ...       Photographie Norbert Pousseur
Brugg - Suisse - 2004 - Num 6 Mpx - 10db_7283


 

Gant en chemin - © Norbert Pousseur

... gant en bord de chemin, dans la campagne ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 1999 - Neg 6x6 - n120a99p199v02


 

Écharpe et gants - © Norbert Pousseur

... elle a tout oublié, son écharpe et ses gants !...      Photographie Norbert Pousseur
Argovie - Suisse - 2004 - Num 6 Mpx - 10db_7227


 

 

 

 

Série précédente : Verres à boire Haut de page
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Haut de page Série suivante : Kayaks

 

 

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

 

Plan de site Recherches Qualité Liens e-mail