Accueil Présentation Collections 900 photos Photos hebdo Lieux Personnages

 

Photographie de la quatrième semaine d'avril 2013

Graffs cabalistiques en ruine

 


Intérieur de maison graffée - © Norbert Pousseur

... telle une cathédrale vide aux murs ornés ...       Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3907 - série photographie de la semaine

Série précédente : Chemin en impasse et autres murs aveugles Autres photos ci-dessous
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Autres photos en bas Série suivante :Moustiques et cousins dans les herbes humides

 

Graffiti tel des hiéroglyphes cabalistiques dans une maison en ruine aux allures de cathédrale

Aux environs de Paris, au bord de la Seine, cette maison imposante, et couverte de haut en bas de graff majoritairement noir et blanc.

L'accès aux étages est devenu quasiment impossible dont les pièces sont aussi couvertes de tags divers.

Cette mini-série s'ajoute aux pages consacrées, sur ce site, aux graph'mur

Ci-dessous 2 définitions anciennes du mot Cabale et Cabalistique - à noter qu'à présent on utilise plutôt le mot kabbale.

 

Ce qu'on en disait en 1690 dans le dictionnaire de Furetière :

CABALE, s.f. est une science secrète que les Hébreux prétendent avoir par tradition & révélation divine, par laquelle ils expliquent tous les mystères de la Divinité, & toutes les opérations de la nature : ce qui consiste la plupart du temps en des rapports mystérieux qu'ils font des choses aux lettres de l'Alphabet Hébraïque. On y voit beaucoup d’esprit & de subtilité, mais bien de la vanité & de la superstition. Robert Flud Anglois en a fait d’amples Traité & Apologies dans ses neuf grands volumes.
Ce mot vient de l’Hébreu cabala, qui signifie réception, comme de massora, traditio. Ménage
.
Cabale, signifie figurément, une société de personnes qui sont dans la même confidence & dans les mêmes intérêts : mais il se prend ordinairement en mauvaise part. Tous ces gens-là sont d’une même cabale. On le dit aussi des conspirations & des entreprises secrètes, des desseins qui se forment dans cette société. On a fait une cabale pour décrier cette Tragédie.
Cabale, se dit aussi de quelques sociétés d’amis qui ont entre eux une liaison plus étroite qu’avec d’autres, sans avoir aucun mauvais dessein, comme pour se divertir, étudier.
CABALER. v. n. Faire une cabale. Cette ville est remplie de gens qui cabalent contre l'état.
CABALEUR. s. m. Celui qui cabale.
CABALISTE. s. m. Celui qui sait la science de la Cabale. Les Rabbins sont grands Cabalistes.
On appelle aussi Cabalistes, Ceux qui font de petites brigues pour s'établir en réputation par le moyen de leurs amis.
CABALISTIQUE. adj. Qui appartient à la Cabale. Les subtilités cabalistiques sont de pures visions & superstitions.

 

Ce qu'en disait en 1725 le dictionnaire de Moreri :

CABALE ou CABBALE, secte, qui a été parmi les Juifs. Ce mot de Cabale est tiré de l'hébreu Kibbel, qui veut dire, tradidit, il a enseigné. Ainsi les Cabalistes sont des gens qui se sont principalement attachés à la tradition des anciens, ou à la science qui renferme, à ce qu'ils prétendent, tous les mystères de l’ancienne loi, les secrets du nom ineffable de Dieu, les hiérarchies célestes, les sciences des nombres, &c. On croit que cette secte était déjà formée dès le temps de J. C. & que des Juifs visionnaires croyaient même que le sauveur n'opérait des miracles, qu'avec le secours de la Cabale. Les Cabalistes divisent leur science en Théorétique, qui ne consiste que dans la spéculation & dans la recherche de ces mystères ; & en Pratique, qui consiste dans les talismans, & dans la connaissance des astres, & peut-être dans la magie, & dans la recherche de la pierre philosophale. Car la Cabale est la source de toutes ces vaines imaginations, qui sont le fondement de la magie. Il y a plusieurs Juifs entêtés de Cabale, qui s'adonnent à la magie en abusant du nom de Dieu & des Anges, dans la vue de faire des choses surnaturelles. Il y a apparence que la Cabale tire son origine de la philosophie de Pythagore & de Platon, que quelques Juifs ont mêlé avec le Judaïsme, & chargée d une infinité de rêveries, nées de l’oisiveté & de la superstition ; comme cela se voit dans les livres d'Adam, d'Enok, de Salomon, de Zohar, de Bahir & dans plusieurs autres. Dans les premiers siècles de l’Église, les hérétiques donnaient facilement dans ces superstitions Cabalistes. Les Valentiniens, & surtout les Basilidiens y étaient attachés, & on trouve encore des agates de ces derniers, avec des médailles gravées, & chargées de figures hiéroglyphes assez semblables aux talismans judaïques. On voit encore de leur façon quelques-unes de ces figures que les Latins nommaient Amuleta. C'était un remède préservatif, qu'on attachait au cou des enfants, ou même des animaux, contre toutes sortes de maux, & particulièrement contre les enchantements.
Le P. Kirker Jésuite, qui s'est bien donné de la peine à ces sortes de découvertes, entre dans un détail plus précis. Il divise la Cabale en trois parties, que l'on nomme Gametria, Notarica, & Themura. La Gametrie est une interprétation qui se fait, par la transposition des lettres du mot. Par exemple, il est dit dans l'Exode: Prœcedet te Melachi (c'est à dire Angelus meus). Les Cabalistes trouvent que cet Ange est St. Michel, parce que les lettres de Melachy étant transposées font Michaël. La Notarique fait de chaque lettre un mot entier,ou explique, un mot par un autre qui contienne même nombre. Il est écrit dans le Psaume 3. Multi insurgunt in me : Le mot Hébreu. qui signifie multi, est composé d'un R, d’un B, d’un I, & d’un M. De là les Cabalistes conjecturent que ces ennemis sont les Romains, les Babyloniens, les Ioniens, c'est-à-dire les Grecs, & les Mèdes. Ils disaient aussi que Macon est le même nom que Jehova, parce que les lettres de ces deux mots écrits en Hébreu, font le même nombre de 186. L'art que l'on nomme Themura ou Ziruph, consiste dans le changement des lettres que l’on fait équivalentes en certaines combinaisons. En voici un exemple dans la langue latine. Après avoir fait la combinaison des lettres en cette manière, A, B, C, D, E, F, &c. On prétend que les deux lettres de cette combinaison se mettent l'une pour L'autre : & que ce qui sera écrit D B C E, se pourra dire CADE, c’est-à-dire Tombez. Cette Cabale dans toutes ces trois parties n'est bonne qu'à amuser les petits esprits ; car pour reprendre les mêmes exemples, au lieu de Michaël, ne peut-on pas dire, Chamiel ; Kimaël, &c. c’est-à-dire, Ange de feu, Ange de plaies, &c. Par les quatre lettres R, B, I, M, on peut entendre les Rabins, les Bactriens, les Italiens, & les Moabites. Cette division de la Cabale n'est qu'une superstition inventée par les nouveaux Rabins. Les plus habiles divisent la Cabale en deux parties, l'une appelée Mercava, c'est-à-dire, science du Chariot, & l'autre Beresith, c'est-à-dire, ouvrage de la création. Celle-la considère le monde, intellectuel, & celle-ci le monde visible. * Reuchlin, ou Capnion, qui était un très savant homme du dernier siècle, s'amuse à écrire sur cette matière, De cabala & verbo mirifico. On a imprimé en Allemagne Ars Cabalistica. On pourra aussi voir Porta lucis de Pic de la Mirande. Urna mannœ Liber, Le Traité des Talismans de GafFarel, le P.
Morin, M. simon, Athan, KirKer, in Oedip. Aegyptiae.

Photo de la semaine 17 de l'année 2013

 
Le même en espagnol :
Graffs cabalístico en ruina
Le même en anglais :
Cabalistic Graffs in ruin
Parcourir les sujets du trimestre en cours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cette vue d'intérieur de maison couverte de graffiti,
peut être agrandie dans ce cadre jusqu'à 70% de sa taille réelle de prise de vue,
en utilisant la fonction zoom (
votre système doit pouvoir lire le Flash)

 

 

 


 

Grafs cabalistiques - © Norbert Pousseur

... langage des signes revisité ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3903 - série photographie de la semaine

 


 

Entrée mystérieuse - © Norbert Pousseur

... porte au serpent sous l'oeil d'Horus ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3896 - série photographie de la semaine

 


 

Tête en soleil - © Norbert Pousseur

... fresque au visage, bientôt totalement détruite ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3899 - série photographie de la semaine

 

 


 

Fresque de couleur aux milieu de signes en noir - © Norbert Pousseur

... célébration de la couleur au milieu de murs en noir et blanc ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3905 - série photographie de la semaine

 

 


 

Entre hiéroglyphes et signes cabalistiques - © Norbert Pousseur

... réminiscences égyptiennes ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3897 - série photographie de la semaine

 

 


 

Fenêtres d'escalier monumental - © Norbert Pousseur

... le grand escalier a disparu, restent les fenêtres ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3900 - série photographie de la semaine

 

 


 

Entrée latérale de la maison - © Norbert Pousseur

... atmosphère cabalistique dès l'entrée ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3888 - série photographie de la semaine

 


 

La maison en ruine dans les bois - © Norbert Pousseur

... c'était une belle grande maison ...      Photographie Norbert Pousseur
Île de France - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_3885 - série photographie de la semaine

 

Le même en espagnol :
Graffs cabalístico en ruina
Le même en anglais :
Cabalistic Graffs in ruin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Série précédente : Chemin en impasse et autres murs aveugles Haut de page
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Haut de page Série suivante :Moustiques et cousins dans les herbes humides

 

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Qualité Liens e-mail