Accueil Présentation Collections Utilisation 900 photos Liens e-mail

Mini-série photographique de la première semaine de décembre 2013

Des barbelés dans le paysage, encore et toujours

 

 

Barbelés au dessus d'une grille - © Norbert Pousseur

... ciel clair pour un enfermement acéré ...       Photographie Norbert Pousseur
Provence - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2e_2397 - série photographie de la semaine


Série précédente :
Le temps des châtaignes
Autres photos ci-dessous
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Autres photos en bas Série suivante :
Bordeaux, une ville fière

 

Quelques photos autour des barbelés, en espérant que ce ne soit pas un symbole de notre société actuelle.

 

Je lisais récemment un article du Monde diplomatique d' Olivier Razac, intitulé "Philosophie du fil de fer barbelé". Il expliquait que le barbelé continuait à être utilisé avec constance, tout en ayant été modernisé soit sous sa forme 'lames de rasoir' sous en tant que haies arbustives aux épines acérées.
Cet article est le condensé de son livre Histoire politique du barbelé

L'auteur nous apprend que le barbelé, aux origines, a été utilisé, entre autres, lors des guerres des Boers en Afrique du Sud, et à clôturer les terres des indiens d'Amérique, dès la fin du 19ème siècle. Sans parler évidemment de l'usage massif qui en a été fait dès la guerre 14-18. Lire aussi l'article de Wikipedia à ce sujet.

On commence à en trouver trace que timidement dans les dictionnaires français qu'à partir de 1890. Le grrand Larousse du XXème siècle de 1928, en 6 volumes, ne lui accorde que courtes 4 lignes de 33 mots... et celui de 1982, en 16 volumes n'en dit pas plus !
A croire que le sujet était trop terre à terre pour les grands intellectuels décriptant la langue française.
Les barbelés ont été appelés tout d'abord ronces artificielles.

 

 

Article sur les clôtures et les ronces artificielles, du dictionnaire d'Agriculture de Barral et Sagnier de 1892

CLOTURE. — Les clôtures sont les enceintes qui entourent les propriétés, tant pour les limiter que pour en empêcher l’accès ou pour arrêter les animaux qu’on y renferme. Dans les propriétés rurales, les modes de clôture sont extrêmement variés. On a recours, pour former les clôtures, aux murs, aux haies vives ou sèches, aux palissades, aux fossés.
Pour clore les pâturages et les herbages, on emploie de plus en plus le fil de fer. Les clôtures sont formées soit de fils de fer simples, soutenus par des poteaux en bois ou en fer, soit de fils spéciaux qui ont reçu le nom de ronces artificielles. Les ronces artificielles se composent de deux forts fils galvanisés, tordus et très serrés ; de distance en distance, un de ces fils porte une sorte de nœud dont les deux bouts sont saillants et aiguisés en biseau aigu ; ces pointes piquent vivement la peau des animaux qui s’en approchent, mais sans la couper. Pour former une clôture, on superpose trois ou quatre lignes de ces ronces dans le même plan vertical, en les maintenant par des poteaux. Les poteaux de support sont simplement enfoncés dans le sol; les poteaux raidisseurs, qu’on place aux angles, et, lorsque la pièce de terre est très longue, à 150 mètres environ l’un de l’autre, sont garnis d’une jambe de force du côté où se produit la traction pour tendre les fils de fer. Les poteaux peuvent être en bois ou en fer. Les ronces artificielles constituent des clôtures qu’on établit rapidement et dont la durée est très longue.

Troupes anglaises franchissant les barbelés allemands en 1916  - reproduction Norbert Pousseur
Les barbelés durant la guerre 14-18 - Photo parue dans Le Miroir du 16 juillet 1916

 

Photo de la semaine 49 de l'année 2013

Présentation générale Le même en espagnol :
Alambrados en el paisaje, todavía y siempre
Le même en anglais :
Barbed wires in the landscape, again and again
Parcourir les sujets du trimestre en cours

 

 

 

 

 

 

 

Rouleaux de barbelés - © Norbert Pousseur

... rouleaux de barbelés plus tristes que leur couleur d'automne ...      Photographie Norbert Pousseur
Ile de France - 2004 - Num 6 Mpx - 10db_6981 - série photographie de la semaine

 


 

Barbelés coupant devant un hôpital - © Norbert Pousseur

... accueil en barbelé pour un hôpital fermé ...      Photographie Norbert Pousseur
Lyon - 2003 - Num 6 Mpx - 10db_0241 - série photographie de la semaine

 


 

Fil de fer barbelé - © Norbert Pousseur

... un fil de fer barbelé et une maison, peu accessible ...      Photographie Norbert Pousseur
Provence - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2e_2400 - série photographie de la semaine

 


 

Barbelés coupant devant accès de garage - © Norbert Pousseur

... triste décor en barbelés, dans une banlieue pauvre ...      Photographie Norbert Pousseur
Bagnolet - 2013 - Num 21 Mpx - 5d2d2_9061 - série photographie de la semaine

 


 

Défenses de mur en fer forgé - © Norbert Pousseur

... pointes acérées du 19ème siècle, comme des barbelés ...      Photographie Norbert Pousseur
Bordeaux - 2010 - Num 21 Mpx - 5d2b_0603 - série photographie de la semaine

 


 

Clôture de barbelés et électrifiée - © Norbert Pousseur

... barbelés et électricité pour mieux clôturer ...      Photographie Norbert Pousseur
Ile de France - 2007 - Num 10 Mpx - 400da_2411 - série photographie de la semaine

 


 

Clôture paysanne - © Norbert Pousseur

... clôture de pâturage, dessin sur la verte prairie ...      Photographie Norbert Pousseur
Argovie- Suisse - 2004 - Num 6 Mpx - 10db_7268 - série photographie de la semaine

 


 

Clôture sans barbelé - © Norbert Pousseur

... moins efficace que des barbelés, moins agressif, mais enfermement tout de même ...      Photographie Norbert Pousseur
Ile de France - 2003 - Num 6 Mpx - 10db_0757 - série photographie de la semaine

 

Présentation générale Le même en espagnol :
Alambrados en el paisaje, todavía y siempre
Le même en anglais :
Barbed wires in the landscape, again and again
Parcourir les sujets du trimestre en cours

 

 

 

Série précédente :
Le temps des châtaignes

Haut de page
Vers la présentation des photographies hebdomadaires
Haut de page Série suivante :
Bordeaux, une ville fière

 

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"